Histoire

Chodsky pes – chien de travail et de famille

Il y a 5 ans, lorsque j’ai vu un Berger de Bohême pour la première fois, j’ai été totalement emballée.
La race fut présentée par le Dr.méd.vét, Jan Nasvadba. Il l’avait rencontrée lors d’une visite dans son pays d’origine, et se dit que ce pourrait être une alternative aux chiens de berger plus grands. Le berger de Bohême travaille volontiers et peut être un accompagnant agréable pour toute activité.

Histoire:

L’origine de la race remonte loin dans l’histoire. Les premiers documents écrits par les ‘Choden’ (peuple originaire du sud de la Bohême) datent de 1325. A cette époque, le roi Jan du Luxembourg était sur le trône.

Les ‚Choden’ étaient un peuple indépendant et gardaient avec armes et moyens leur frontière sud avec l’actuelle Tchéquie. Il utilisaient également de fiables chiens qui les accompagnaient pour ce faire. A cette époque, en 1576, l’empereur Rudolf II était au pouvoir. Ces chien provenaient de villagesdu sud de la Bohême. L’élevage était tenu par quelques familles, et certains chiens furent vendus en Bavière. Le Berger de Bohême était de constitution robuste et de forte personnalité. Ces caractéristiques en firent les fidèles compagnons du peuple ‘Choden’.

L’histoire contemporaine des ‘Choden’ commence au 19ème siècle. Il y a beaucoup de références et de renvois à ce peuple courageux. Il existe des livres de l’écrivain A. Jirasek illustrés par Mikolas Ales, et également une sculpture de Cenek Vosmik en ville de Domazlice. D’autres histoires furent transmisent de génération en génération.

En 1984, Jan Findejs écrivit un article intitulé ‘Chodsky Pes’ dans le journal ‘ Pes pritel clovek’ qui fut publié aux suites de recherches à propos de ce chien. Certains ont trouvé des chiens ressemblant à la race originelle telle que décrite dans les livres ou correspondant à certaines illustrations. Avec ces quelques chiens, la race fut reconstituée.
Des nombreuses personnes importantes participèrent à ce travail, entre autres : Doc.Ing.Dr. Vilem Kurz, Frantisek Horak, Doc.Ing.Sc. Rudolf Siler, Jan Findejs.

La race ‚Chodsky Pes’ est enregistrée depuis le 14.01.1984 en tant que race nationale auprès de la CMKU (Union Cynologique Tchèque) et les premiers chiens furent enregistrés au livre des origines.
La première portée de 6 chiots naquit le 20.10.1985 à l’élevage ‘Na Barance’ de M. L. Hykel. De 1984 à 2002, plus de 1500 chiots furent enregistrés.

Le 27.11.1991, le club ‚Pratel chodskeho psa’ (club des amis du Berger de Bohême) fut fondé et enregistré. Dans le même temps, la race fut reconnue comme chien de travail. Depuis 1984, beaucoup peuvent constater de quelle extraordinaire race il s’agit.

La race n’est malheureusement pas encore reconnue par la FCI. Les démarches d’inscription sont en cours et devraient aboutir cette année. Beaucoup de chiens ont émigré à l’étranger, en Suisse par exemple se trouvent environ 25 individus.

Entre temps, Kimo a eu 4 ans et est devenu un excellent gardien. Tout ce qui est étranger à la maison est signalé. Il est réservé et distant avec les inconnus. Si il connaît bien une personne, il la salue ouvertement et amicalement. Il aime beaucoup les enfants, et il s’amuse ou exécute volontiers les tâches demandées par ceux-ci.

Dans leur pays d’origine, les Bergers de Bohême pratiquent avant tout l’agility, bien qu’il s’illustre mieux dans d’autres types de sports canins. Le rapport d’objet est difficile, voire inconnu du Berger de Bohême. Kimo ne m’a jamais ramené un seul jouet et n’a jamais voulu tenir un objet de rapport dans sa gueule. En revanche, pour la piste et la recherche, il est étonnant, il contourne toutes les difficultés. Depuis l’année dernière, le corps de police a intégré un tel chien pour la recherche d’explosifs. Il se distingue également pour la recherche en décombres.
Son assiduité est grande, et en comparaison avec mon Berger Allemand (formation BH), il a tout compris et exécuté plus rapidement. Il est aussi un formidable et inépuisable accompagnant pour les randonnées. Sa taille moyenne (environ 50cm pour les femelles, 53cm pour les mâles), sa personnalité, sa fourrure facile d’entretien bien que longue, font de ce chien une bonne alternative au Berger Allemand. Un Berger Allemand ou un Golden sont pour beaucoup trop grands, le Berger de Bohême s’engouffre alors directement dans cette brèche en tant que chien de famille plus petit et amical.

A la maison, c’est un chien tranquille qui annonce les imprévus. Il préfère vivre à l’extérieur, et se sentira mieux là où un jardin lui est proposé.
Kimo passe de préférence ses journées dehors. Lorsqu’il peut librement entrer et sortir, il est content. A cause de son épaisse fourrure, il a vite trop chaud dans les pièces chauffées et il cherche l’endroit le plus frais pour dormir.

Il est curieux de ce qui se passe dans son environnement et il passe une bonne partie de la journée derrière la fenêtre d’où il a un bon point de vue. Vu que nous vivons hors localité, il ne se passe pas forcément grand chose, mais il y a toujours un animal qui passe et qu’il faut annoncer.

Les propriétaires de Bergers de Bohême en Suisse souhaitent rencontrer leurs homologues tchèques et tentent de fonder un club de race. Nous essayons également de faire reconnaître la race auprès de la SCS. Ainsi, nos chiens pourront être inscrits au livre des origines.